logotype

 

L'histoire du Fort de Fontain 

Besancon Fontain07 

Un fort construit en quatre années pour se protéger des risques d'invasions helvétiques !

Construit entre 1874 et 1878 sur la crête de Fontain à 507 mètres d'altitude, ce fort « Séré de Rivières » était destiné à prolonger le barrage assuré par le môle défensif de Montfaucon vis à vis des invasions venant du plateau jurassien.

Ce fort, comme tous ceux de la ceinture de Besançon, n'a pas eu de rôle défensif à jouer entre sa construction et son abandon par l'armée.

Image1

Un fort encastré dans la roche pouvant héberger 240 hommes

Le fort a été construit sur deux niveaux.

Chacun d'eux est constitué de sept travées.

Le niveau bas était réservé à la logistique : stockage de vivres et matériel, fours à pain, sanitaires, et le niveau haut aux chambrées.

230 à 240 hommes,dont une dizaine d'officiers, pouvaient y loger.

 Image2

 Un fort Séré de Rivières doublement honoré

Une visite de Mac Mahon en personne de l'ouvrage de Séré de Rivières !

Le 13 septembre 1876, le fort en cours d'achèvement reçut la visite du Président de la République, le Maréchal Mac-Mahon qui passa les troupes en revue avant une visite du fort.

Puis, la loi Boulanger de 1886 a baptisé le fort de Fontain, "fort Marulaz" en l'honneur du Général défenseur de Besançon au siège de 1814 face aux autrichiens.

C’est pour relayer ces  évènements que les trois appartements de la Maison du Fort ont été respectivement baptisés « le Mac Mahon « ,« le Marulaz » et "le Séré de Rivières"

escalier 

Un patrimoine architectural indéniable 

Le Fort de Fontain demeure un témoin de l'histoire militaire de la fin du XIXe siècle et fait, à ce titre, partie du patrimoine architectural.

Nous avons, avec le soutien efficace d’ AVALFORT (Association pour la valorisation des fortifications du grand Besançon) redonné au fort  son double aspect minéral et verdoyant.

Nous réfléchissons aux moyens d’en sécuriser l’accès et de limiter les outrages faits au fort, sachant qu’une véritable réhabilitation est financièrement hors de portée.

Porte 

 

Le  Fort de FONTAIN  surmonté d’une maison prête à vous accueillir vous-même, votre famille, vos amis ...

 vue densemble de la maison

La Commune, devenue propriétaire du fort après la guerre, le vend en 1965, à un entrepreneur de travaux publics. Celui-ci construit une maison dessus et ouvre un restaurant à l’existence éphémère non sans dénaturer le site par l’enlèvement des terres de protection et la vente de pierres de parement …

Voisins immédiats du fort, Marie-Anne et  André SPONY ont acquis, en 2008, le terrain et la maison : ils sont devenus de facto également propriétaires du fort!

C'est la maison, entièrement rénovée, dotée de trois appartements, gites classés quatre étoiles,  juchée sur ce fort enterré qui vous attend !

 

 Arbre

Logo et dessins : Dorothée CHAILLET-PANISSET
2019  Trois Gites de charme Besançon : La Maison du Fort de Fontain